Sites de visite

Le village de l’Entre-Deux


Le village de l' Entre-Deux et ses cases créoles

Le village de l’ Entre-Deux à la Réunion

Le village de l’ Entre-Deux est connu pour ses cases créoles. Située au-dessus de Saint-Louis, dans les Hauts, cette commune de la Réunion doit son nom à sa situation entre deux bras de la Rivière Saint-Étienne, le bras de la Plaine et le bras de Cilaos.

Autrefois difficilement accessible, ce village a ainsi été préservé, et offre aujourd’hui un bel aperçu de l’évolution de l’habitat réunionnais, avec de nombreuses cases créoles et leurs fabuleux jardins.

Venez découvrir la Réunion authentique à l’Entre-Deux !

Les cases réunionnaises du village de l'Entre-Deux

Visites guidées du village de l’Entre-Deux

Vous pouvez bien entendu visiter gratuitement le village de l’Entre-Deux avec un plan du circuit des cases créoles que vous obtiendrez à l’Office du Tourisme sur place, mais Tropical Home vous recommande la visite guidée.

Elle s’effectue en 1h-1h30 avec Étienne Benard, guide passionné, qui vous fera voyager à travers l’histoire de l’île, l’architecture créole et les évolutions de l’habitat réunionnais.

Tarifs

Adulte : 10 €

Enfant : 6 €

Horaire des visites guidées

Pour les visites guidées, à 10h et 14h du lundi au samedi et le dimanche et jours fériés sur réservation.

Contacts utiles

Pour une visite guidée, vous pouvez contacter Étienne Benard au +262 692 36 89 25.

Si vous souhaitez plus d’information, vous pouvez joindre l’Office du Tourisme de l’Entre-Deux au +262 262 39 69 80.

L’adresse est 13, rue Fortuné Hoarau – 97414 Entre-Deux – île de la Réunion

Et vous pouvez consulter le site internet de l’Office du Tourisme en cliquant ici.

Circuit des cases créoles à l'office du Tourisme à l'Entre-Deux

Comment se rendre au village de l’ Entre-Deux

Depuis Saint-Gilles-les-Bains, prenez la direction du sud en direction de Saint-Pierre.

Depuis la route nationale (RN1), après Saint-Louis, prendre la sortie « Entre-Deux – Ravine des Cabris ». Au rond-point, prenez la troisième sortie puis continuez tout droit sur la route de l’Entre-Deux. Vous rejoindrez alors le village en un peu moins de 20 minutes.

Comptez 45 minutes en voiture depuis Saint-Gilles-les-Bains.

 

L’avis de Tropical Home

Nous vous recommandons la visite guidée du village de l’Entre-Deux. Le guide vous fera remonter dans le temps et découvrir un pan du patrimoine de la Réunion.

Situé à seulement 45 minutes de nos locations de vacances à la Réunion, la visite du village de l’Entre-Deux peut se faire sur une matinée ou une après-midi.

Tropical Home est une agence de location saisonnière haut de gamme à la Réunion.

Réservez vite sur www.tropicalhome.fr votre location de vacances à la Réunion !

 

Un peu d’histoire

Au XVIIème, les pionniers du peuplement de l’île de la Réunion, construisirent de modestes paillotes faites de bois et de feuilles tressées, premiers habitats de la Réunion.

Ce n’est qu’en 1730, après l’introduction de la culture du café et le développement des plantations que les premières villes et routes sont créées. Cette ère du café permettra l’apparition des premières maisons des maîtres bâties en bois par les charpentiers de la marine.

Cette case créole traditionnelle est une case dite « bois sous tôle ». Possédant une ossature en bois, elle est couverte de bardeaux (petites lattes en bois) sous haute toiture en tôle à quatre pans. Les bardeaux sont disposés comme des tuiles sur les façades afin de protéger la case de la pluie et du vent.

Au village de l' Entre-Deux, case créole avec des bardeaux

La toiture présente une pente importante spécialement adaptées aux pluies tropicales. Sur la photo, observez les fenêtres, abritées de la pluie par un auvent et ornées par les lambrequins (définition plus bas).

En 1946, la Réunion obtient le statut de département français. A compter de cette départementalisation, une ère de réformes s’engage et ce n’est qu’à partir des années 60 que vont se développer les constructions en dur, encore peu nombreuses sur l’île.

Cette période marquera une véritable aspiration de la population à entrer dans la modernité et à chasser les dégâts des cyclones. Les nombreuses paillotes qui constituaient encore l’essentiel de l’habitat populaire de l’île sont progressivement remplacées par des constructions plus modernes.

La case Tomi apparaît dans les années 60. Maurice Tomi va industrialiser les procédés de fabrication de cette case faite d’éléments en bois et en parpaings. Elle connaîtra un vif succès grâce notamment au développement des crédits à long terme proposés aux familles les plus modestes. La publicité efficace de la banque reste encore dans l’esprit des plus anciens : « Une case pour le prix de trois œufs par jour ».

La case Satec, une version béton, connaîtra également un bon succès, cependant moindre que sa concurrente la case Tomi. Elle se voudra plus sécurisante face aux aléas climatiques tels que les cyclones, mais avec une moins bonne circulation de l’air (renforçant ainsi l’effet de chaleur).

La case Bourbon Bois succèdera à la case Tomi. Possédant une ossature en bois, les façades sont réalisées en blocs américains (parpaings américains). Permettant d’établir des plans uniques, elle s’adapte au budget de chacun et constitue encore aujourd’hui un habitat réunionnais apprécié.

Cette période verra également l’apparition des premiers logements collectifs. Certaines grandes demeures urbaines disparaissent alors pour laisser la place à des immeubles.

Aujourd’hui, les collectivités œuvrent pour la préservation du patrimoine architectural de la Réunion.

Lambrequins

Introduits à la fin du XIXème siècle, les lambrequins participent à l’embellissement des cases créoles.

Situés sur l’auvent, ils remplaçaient les gouttières et les motifs en forme de pointe servent à guider l’eau des pluies.

Les lambrequins, autrefois en bois, sont aujourd’hui majoritairement en tôle.

Les lambrequins des cases créoles de l' Entre-Deux

Varangue

A la Réunion, le terme varangue désigne la véranda. Elle servait à apporter plus d’ombre sur la partie rez-de-chaussée des cases afin d’apporter un peu de fraîcheur.

Ouverte sur l’extérieur, la varangue est un espace entre la maison et le jardin, qui sert de lieu de réception et de repos. Véritable élément architectural, la varangue sera l’apanage des grandes demeures de la Réunion.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *